Le théâtre militant à Brest

Un spectacle de théâtre engagé, de musique et de danse vient d’être repris à Brest, le temps de deux représentations.

Le nom de cette création théâtrale: ( IN) CAPABLE dans une mise en scène de Lionel Jaffrès

Cette pièce de théâtre,  mêlant paroles collectées auprès des précaires et des laissés-pour -compte de notre société , musique et expression corporelle acrobatique est d’une efficacité redoutable quant à la prise de conscience du désarroi, de la déstructuration des individus privés de travail et de parole, jetables ( exterminables comme des insectes? Cela ne vous rappelle rien?) en quelque sorte car inutiles à la marche de l’économie. Glaçant!

Le décor minimaliste de la scène renforce une impression de malaise  qui vous assaille dès l’extinction des lumières de la salle. L’absurdité de nos sociétés vous prend à la gorge.Ni drame, ni de pathos ici. L’objectif n’est pas de jouer sur la corde sensible du spectateur mais de le faire réfléchir sur  notre monde d’aujourd’hui, qui broie les individus devenus des éléments indésirables sur terre. L’être humain réduit au rôle d’insectes, de cancrelats.

Un spectacle sombre sur la violence sociale actuelle.

Ce qu’en dit la presse locale. Cliquez!

Lionel Jaffrès, n’est pas à son premier coup d’essai, loin s’en faut. Quelques sièges du théâtre Le Stella, La Maison du théâtre de Brest, étaient réservés aux ex-ouvières licenciées de la société Jabil qui délocalise, à tour de bras, sa production de circuits imprimés, laissant sur le carreau nombre de familles, des petites mains devenues inutiles et jetables comme des Kleenex , des variables d’ajustement.
Ces ouvrières ont participé et été les protagonistes de premier plan dans la pièce Politique Qualité où » …elles racontent leur parcours de militantes brestoises, de mères, leur parcours de femmes »

Publicités
Cet article, publié dans Danse, France (Marie-France), Musique, Théâtre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le théâtre militant à Brest

  1. Lia dit :

    Intéressant sujet. J’aime aussi son style d’ écriture et le décor est très suggestif.
    Je trouve très bonne l’idée de L. Jaffrès d’étirer le sujet de cette œuvre vers « Le mythe de Sisyphe » de Camus et de lui donner ainsi une dimension universelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s