C’est beau un cerisier en…

… fleurs, n’est-ce pas?

Sauf que celui-ci fleurit sur le sol japonais, un an près Fukushima 😦

Un reportage de la télévision française relate une toute autre réalité, un an après la catastrophe nucléaire post-tsunami.

Qu’y apprend-on?

Que les liquidateurs, ceux qui sont chargés de nettoyer les millions de tonnes de débris, sont recrutés dans la population pauvre de l’archipel et si possible chez les SDF sans aucune attache familiale. Des sociétés d’intérim, non officielles, engagent à tour de bras des hommes considérés comme perdus et dont le seul avenir est le cimetière.

Le japon a une tradition de kamikazes mais à ce point, cela devient ignoble!

Un récit émouvant:

http://download.liveweb.arte.tv/o21/videoweb/flash/fukushima-fr/player.swf?videoId=4883&admin=false&mode=prod&embed=true&autoPlay=false

Mais ce n’est pas tout!

Les produits agricoles de la région de Fukushima sont proposés à la vente dans les supermarchés et ils défient toute concurrence. Qui les achète? Les habitants les plus pauvres de l’archipel :-(, les autres mangent des produits d’importation dans la mesure où l’approvisionnement est suffisant.

Ce n’est pas tout!

La zone sinistrée peine à trouver de l’aide auprès des autres régions japonaises. Ses habitants sont abandonnés de tous. Non seulement ils sont livrés à leur terrible sort mais ils sont raillés par les autres japonais. L’accent de la région de Fukushima est imité de façon péjorative. L’accent des bouseux, quoi!

Ce n’est pas tout!

La terre des écoles n’est pas nettoyée, ou si peu! Hier, j’écoutais une journaliste sur France Info, qui affirmait que le sol n’est gratté que sur une profondeur de 10 cm, alors que les instances internationales préconisent un grattage d’au moins 25 cm.

Et ce n’est pas tout!

La région irrémédiablement contaminée ne sera pas évacuée. Les deux millions d’habitants n’ont que leurs yeux pour pleurer. Pneumonies, leucémies, problèmes hormonaux ont fait leur apparition et les enfants sont en première ligne. Comble du cynisme, Tepco – l’entreprise qui gère le site de la centrale- affirme que les déchets radio-actifs ne lui appartiennent plus.

Dormez bien, braves gens! Les cerisiers sont en fleurs!

Publicités
Cet article, publié dans Environnement, France (Marie-France), est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour C’est beau un cerisier en…

  1. vasiliki54 dit :

    Mère Nature! Combien de crimes est-ce-qu’elle va nous pardonner encore? Pauvres Japonais et tous ceux qui vivent au Japon, comme les tiens et mon fils! Que Dieu s’occupe de tous!

  2. Isabelle dit :

    Eh bien moi, je n’ai pas fait une minute de silence! Au contraire, on a fait un maximum de bruit au Faou: tambours et percussions en tous genres, pour montrer notre solidarité avec les habitants de la région de Fukushima.
    J’espère de tout cœur, pour les générations à venir, que la leçon japonaise servira à tous.

    • Marie-France dit :

      Bravo! Je savais pour le rassemblement au Faou mais je suis devenue flemmarde.

      Voici l’annonce qui a été faite:

      Rassemblement dimanche 11 mars 2012, 1 an après Fukushima, au Faou à partir de 11h00.

      Le Collectif « Nukleel er Maez – Nucléaire dehors » appelle à un rassemblement dimanche 11 mars 2012, 1 an après Fukushima, au Faou à partir de 11h00.

      Covoiturage ici: http://www.wigowiz.com/carte.php?m=5Qc1103

      Au bord de la rivière du Faou :

      – à 15h36 onde sonore (apportez vos tambours !)
      – à 16h00 chaîne humaine en solidarité avec le peuple japonais.

      Les années passées, des manifestations ont eu lieu dans le Finistère contre le nucléaire, tantôt contre le nucléaire civil (Brennilis dans les Monts d’Arrée), tantôt contre le nucléaire militaire (Ile Longue).
      La volonté du Collectif « Nukleel er Maez » est de regrouper l’action, à la fois contre le nucléaire militaire et contre le nucléaire civil.

      – Tous deux lèguent leurs déchets aux générations futures ;
      – Tous deux sont entre les mains des mêmes puissances d’argent et de pouvoir ;
      – Tous deux coûtent cher aux contribuables ;
      – Tous deux échappent à l’exercice de la démocratie ;
      – Tous deux tuent aveuglément, massivement, même à distance – dans l’espace et dans le temps.

      Le Japon a le triste privilège d’avoir subi, de manière dramatique, les conséquences de l’un et de l’autre.
      Eh bien ! Nous ne voulons plus d’Hiroshima ni de Fukushima.
      Notre premier rassemblement est prévu justement le jour anniversaire du déclenchement de la terrible catastrophe de Fukushima. Le site choisi pour cette commémoration, Le Faou, se situe au centre d’un périmètre où les sites nucléaires abondent : la presqu’île de Crozon et Ile longue, base de la FOST (Force Océanique Stratégique), la rade et le port de Brest qui reçoit les SNLE et le Porte-avion nucléaire Charles de Gaulle, la base aéronavale de Landivisiau, le site nucléaire des Monts d’Arrée (Brennilis).
      Fukushima a ouvert les yeux de millions de gens sur la menace que représente le nucléaire, sur le caractère non-maîtrisable de ses catastrophes, quand par malheur elles surviennent.
      N’attendons pas une nouvelle catastrophe !
      RE-AGISSONS AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !

      Le Collectif « Nukleel er Maez » (soutiens déclarés) :
      AE2D, Greenpeace Groupe Local de Brest, UEP (Université Européenne de la Paix), EELV Brest, Biocoop Biogastell (Plougastel), UDB, Collectif Tomahawk, Solidarité Ecologie (Plougastel), Comité de soutien Éva Joly 2012 en Cornouaille, Sortir du Nucléaire Cornouaille, Stop Nucléaire 56 et Sortir du Nucléaire Trégor, Collectif des irradiés, Les Alternatifs …

  3. vasiliki54 dit :

    Regardez cela:

    http://framework.latimes.com/2012/03/08/before-and-after-japan-tsunami-cleanup/#/0

    Quelle travail dur et dangereux! BRAVO AUX JAPONAIS!
    Bravo à votre initiative de solidarité aussi!

  4. Isabelle dit :

    Merci de vos encouragements.
    @Marie-France: nous étions 1500, ton absence est passée inaperçue 😉
    Voici quelques images
    http://www.pluzz.fr/jt-19-20-bretagne-2012-03-11-18h59.html
    @Vicky: merci pour ce lien vers les photos du Japon avant-après, elles sont extraordinaires, et je vais abondamment les diffuser.

  5. Oui…
    Eh bien ! Nous ne voulons plus d’Hiroshima ni de Fukushima…
    Mais pour l’instant, le moment est au recueillement et au souvenir…
    Bravo à votre initiative de solidarité aussi!!!

  6. et les responsables de tepco sont toujours les mêmes qu’au moment du drame… étonnant non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s