Parce que trop c’est trop!

Le monde contre Wall Street

SIGNEZ LA PÉTITIION!
Publié le 7 Octobre 2011
Des milliers d’Américains occupent pacifiquement Wall Street, un épicentre de la puissance financière mondiale et de la corruption. Dernière lueur d’espoir en date, ces Américains viennent s’ajouter à un nouveau mouvement pour la justice sociale qui se répand comme une traînée de poudre de Madrid à Jérusalem ainsi que dans 146 autres villes et bientôt plus encore. Mais ils ont besoin de notre aide pour réussir.

Alors que les travailleurs paient la facture d’une crise financière causée par des élites corrompues, les manifestants demandent une réelle démocratie, la justice sociale et la lutte contre la corruption. Mais ils subissent de fortes pressions de la part des autorités, et certains médias les rejettent d’emblée en les qualifiant de groupes marginaux.Si nous sommes des millions du monde entier à les soutenir, nous renforcerons leur détermination et montrerons aux médias et aux dirigeants que ces protestations font partie d’un immense mouvement dominant pour le changement.

Cette année pourrait être l’année 1968 de notre siècle, mais pour réussir, ce mouvement doit rassembler tous les citoyens issus de tous les milieux. Signez pour rejoindre l’appel à une réelle démocratie — un compteur géant, qui affichera en temps réel le nom de chacun d’entre nous qui aura signé cette pétition, sera érigé en plein milieu de l’occupation à New York et sera diffusé en continu sur cette page web. Signez maintenant!

Cliquez sur le lien suivant.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités, France (Marie-France). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Parce que trop c’est trop!

  1. Vicky dit :

    J’ai déjà signé mais je veux ajouter quelque chose.: Si même les Américains sont « réveillés » vous pouvez comprendre ce qui se passe dans le monde entier! C’est dommage que nous les Grecs sommes les premiers hamsters des expérimentateurs. Et c’est encore plus dommage qu’il y ait d’autres qui vont suivre……….!

    • Marie-France dit :

      Une proportion de plus en plus grande des Etats-Uniens tire le diable par la queue. 15% de la population ne survivent que grâce à des bons alimentaires, sans aucune protection sociale …
      En termes absolus, 46,2 millions de personnes vivaient « dans la pauvreté » en 2010.

      Quelques petites choses vues qui en disent long sur la déliquescence de la société américaine.

      Lors de notre dernier voyage là-bas, nous avons traversé les USA, d’est en ouest. Avant d’arriver à Cheyenne dans le Wyoming, nous nous sommes arrêtés dans un fast-food. Alors que nous nous restaurions, un vieil homme est apparu dans la salle de restauration, balai et pelle à la main et … s’est mis à nettoyer le sol. Je me suis dirigée vers lui pour engager la conversation. Comme la salle était presque vide, il a posé ses outils et a bu un café en notre compagnie. Cet homme avait 75 ans et travaillait tous les jours pour faire survivre sa famille ( 3 enfants en chômage chronique, pas de protection sociale, petits enfants incapables de faire des étude faute d’argent …). Lui a travaillé toute sa vie et pas de pension de retraite: avait cotisé à un fonds de pension administré par la société Enron, une entreprise boursière:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Enron
      Economies envolées, le laissant sur le carreau.
      Plus tard, à New Port sur la façade pacifique, le nombre de sdf rencontrés était choquant., tous venant en Californie pendant l’été pour réchauffer leurs os.
      Et que dire des rues parallèles à la fameuse avenue de la gloire ( the walk of Fame) à Los Angeles? Elles étaient peuplées de pauvres hères vivant dans des sacs de couchage crasseux, un chariot de supermarché pour transporter leurs misérables paquetages.
      Et que dire de New York, lors d’un précédent voyage, au moment où la nuit tombe:,des chariots couverts de plastique sortent dans les rues … et cela au mois de février 😦 , par des températures frôlant les – 10°C?
      Nous sommes loin du rêve américain! Le célèbre poème au pied de la Statue de la Liberté n’est plus de mise, l’a t-elle jamais été? J’en doute! Paroles, paroles …
      Ce poème tient du mythe 😦

      « Donnez-moi vos pauvres, vos exténués
      Qui en rangs serrés aspirent à vivre libres,
      Le rebut de vos rivages surpeuplés
      Envoyez-les moi, les déshérités, que la tempête m’apporte,
      De ma lumière, j’éclaire la porte d’or ! »

      Et enfin pour finir:

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pauvreté_aux_États-Unis

       » Une étude américaine publiée en novembre 2009 établit qu’un enfant sur deux entre l’âge de 1 et 20 ans, au cours des trente dernières années, a eu au moins une fois recours aux bons alimentaires et conclut : « les enfants américains présentent un risque élevé de vivre une période au cours de laquelle leurs familles sombrent dans la pauvreté comme le prouve leur usage des bons alimentaires. » Les auteurs de l’étude affirment que « les enfants américains sont ceux qui sont confrontés au plus haut niveau de pauvreté dans le monde occidental développé »

      • Vicky dit :

        Le metteur en scène Moore a également beaucoup parlé de la vanité du rêve americain! Cependant, les puissants, entourés de leur richesse, ne savent et ne voient rien. C’est tellement habituel ça.

  2. Marie-France dit :

    Il n’y a pas pire aveugle que celui ou celle qui ne veut pas voir! 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s