» On relocalise » en Bretagne

En sortant de l’école , je n’ai pas rencontré « la lune et les étoiles sur un bateau à voiles… »
mais une affiche qui a attiré mon attention. Ma première réaction a été de sourire à l’implicite que contenait le message publicitaire: on y voit une jeune fille dégustant un pain pâté ( ou de rillettes de poisson) , le logo « produit en Bretagne » bien en évidence.

Alors que des mouvements anti-mondialisation se font de plus en plus entendre, cette affiche a visé juste. Pan, dans le mille!

Cette affiche est le résultat d’un jeu concours lancé sur le net. Ce Concours a eu un succès fou et de nombreux internautes ont pu mettre leur créativité au service d’une cause juste.

Qu’est-ce que « relocaliser »?

« Relocaliser » c’est une nouvelle façon d’envisager la consommation.

« J’achète près de chez moi dès que je peux et que ça correspond à mes besoins ou mes envies ! En choisissant les produits et services qui portent le logo Produit en Bretagne je privilégie en effet les entreprises qui créent de l’emploi dans ma région, qui prennent garde à la qualité, à l’environnement et au respect de leurs salariés. »

Découvrir quelques créations de jeunes « relocalisants »: Travail et créativité au rendez-vous. Bravo les jeunes!

Bretagne terre de traditions entrée de plein pied dans le XXIème siècle 🙂

Affiche publicitaire
Publicités
Cet article a été publié dans Actualités, Environnement, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour  » On relocalise » en Bretagne

  1. Isabelle dit :

    A moi aussi, cette affiche a attiré l’œil ! Cela fait tant d’années que j’essaie de convaincre autour de moi de consommer local… Pour les emplois, bien sûr, mais aussi pour économiser l’énergie (les transports représentent 3/4 de l’énergie consommée dans le monde) et rejeter moins de CO2.
    Il faut consommer les produits locaux également pour retrouver tous ces menus plaisirs qui enchantaient notre enfance, comme celui de manger les premières fraises… En décembre on trouve en Bretagne des fraises du Chili 😦
    Reste le problème -crucial- du thé et du chocolat 🙂

  2. Vicky dit :

    Après la grande crise économique, je crois que tout le monde va relocaliser même par besoin. Ce ne sera facile d’acheter des choses importées!

    • Marie-France dit :

      Nous allons revenir aux « fondamentaux », mot qui peut se mettre à toutes les sauces. Moi, je ne suis pas contre. Pourquoi manger des « sushis industriels » quand nous avons sur place de meilleurs produits et, en plus, faits maison. C’est à la cuisinière que je m’adresse.

      Ne ris pas: je vais me mettre à la cuisine 🙂 et essayer de retrouver les plats simples. Je sais que je m’adresse à un  » cordon bleu ». Je vais essayer d’être un « cordon tout court » 🙂 🙂

  3. Vicky dit :

    On n’est pas cordon bleu par naissance! Au contraire c’est par amour de la cuisine et ceux qui nous sont chers que nous devenons peu à peu mieux. Je serai toujours a tes côtés pour t’aider et je ne ris pas du tout! Avec moi tu auras la possibilite de cuisiner à la « Méditerranéenne »! ça te plaît?
    Tu vois comme je lutte pour trouver des élèves sur n’importe sur quel sujet…..Profesora hasta siempre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s