Le pardon breton de St Eloi en Bretagne

Tous les ans, le jeudi de l’Ascension, le petit bourg de St Eloi ( à quelques lieues de Brest) est le lieu le rassemblement des chevaux pour une bénédiction, à l’extérieur de la petite église.

Ce pardon, nul ne sait quand il a commencé. Certains le font remonter au début du XXème siècle, d’autres plus tôt, quand les chevaux étaient les animaux essentiels dans une ferme. Ils étaient utilisés pour les travaux des champs , pour tracter charrettes , char à bancs et » buggies », pour transporter les produits de la ferme ou pour la promenade.

Le cheval le plus populaire, à l’époque,  était le postier breton: cheval au pied sûr et au caractère doux. Ses pattes et sabots sont robustes . J’ai toujours été impressionnée par la robustesse de ce cheval et par sa force tranquille.

Je me souviens que mon grand-père n’oubliait jamais ses chevaux. Le soir du réveillon de Noël, il sortait de table pour donner une ration supplémentaire d’avoine à ses compagnons de labeur. Ils hénnissaient de joie et se frottaient à lui, en signe de remerciement.

Je vous parle d’un temps que les moins de 50 ans ne peuvent par connaître 🙂 pour paraphraser la chanson de Charles Aznavour. Tout a changé très vite après les années 60!  Reste un brin de nostalgie et un amour inconditionnel pour le postier breton.

Un postier breton. Regardez ses belles pattes solides 🙂
Publicités
Cet article a été publié dans France (Marie-France), Traditions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le pardon breton de St Eloi en Bretagne

  1. Isabelle dit :

    Maintenant que nous avons franchi le pic pétrolier…

    …il faudra bien envisager d’autres modes de propulsion pour les transports dans l’avenir. Savez-vous qu’un certain nombre de petites communes rurales sont revenues au cheval pour assurer le ramassage scolaire?

    Le cheval : le véhicule du futur !!!

  2. Vicky dit :

    Ta tendresse pour le postier breton m’a aussi touché et je me souviens d’une belle sculpture devant un supermarché qu’on avait visité ensemble. Mais j’ai bien aimé egalement le lien d’Isabelle autour le ramassage scolaire à cheval! Expérience magnifique pour « les petits choux ». Imaginez leur nostalgie quand ils seront plus grands…

    • Marie-France dit :

      Je me souviens Vicky. C’était dans la petite ville de Landivisiau, capitale du postier breton:

      Et la statue dont tu parles, la voici:

      Cheval breton

  3. Lia dit :

    Très beau le postier breton de la photo et il semble si calme et amical. 🙂
    Cette tradition montre combien les villageois bretons aiment leurs chevaux et reconnaissent leur grande contribution au travail.

  4. marika dit :

    Je me souviens de ce cheval!!!

  5. Très joli post Marie-France! Ils étaient si importants autrefois dans la vie quotidienne de nos grands-parents et même de mes parents et de mes oncles qui vivaient à la campagne. Ils étaient si larges pour les petites jambes des enfants. Juchée sur leur dos, je me sentais en confiance de retour des champs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s