Minuit à Paris: Midnight in Paris

Je viens de me faire une toile pour finir la semaine en beauté.

Le dernier film de Woody Allen est à l’affiche.

Je ne sais pas si vous êtes fan de Woody Allen ; je le suis et ne suis pas la seule en France. Nous l’aimons beaucoup et sommes un public fidèle. Il nous le rend bien.

L’histoire se passe à Paris de nos jours mais Woody nous fait voyager dans le temps. Retour dans les années 30, dans les années folles ( années 20), puis au temps de Gauguin et Degas au XIXème siécle et même à l’époque de la Renaisssance  et, comme d’habitude chez Woody, retour vers le présent. Film ponctué par des notes d’humour fin et délicat. Musique des différentes époques avec quand même un accordéon en filigrane.

Cette fois, mieux vaut avoir quelques notions d’histoire de l’art et en litérature pour appécier pleinement le film. Vous y rencontrerez  Scott Fitzgerald, Hemingway, Gertrude Stein, T.S Eliot, Pablo Picasso, Matisse,  Dali, Bunuel… Toulouse Lautrec, Degas, Gauguin…

Ce film est une promenade agréable dans la capitale des arts du début du XXème siècle, avec de constants retours au présent. La veine humoristique prend sa source dans ce travelling permanent dans le temps.

Ce film aurait pu s’appeler A la recherche de l’âge d’or

Proust aurait aimé.

Je ne vous en dévoile pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir ce film étrange, charmant, magique et romantique.

  Personnage principal : Le Paris fantasmé des américains.

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Minuit à Paris: Midnight in Paris

  1. mercenoya dit :

    merci, merci, merci!!!!

    Je peux t’assurer que je la raterai pas!!!! J’adore Allen et j’adore Paris, alors…..

    • Marie-France dit :

      Alors… un bon moment à passer au cinéma. Les spectateurs hier ont eu du mal a sortir de la salle de projection. Ils étaient sous le charme . La musique de la fin du film était agréable , relaxante et ensorcelante. Un bon moment de cinéma.
      Je me suis retrouvé dans la rues défoncées de Brest ( travaux du nouveau tram oblige) en complet décalage.
      Point de violence dans le film, point de hurlements, point d’images agressives, point de musique tonitruante… Un autre petit bonheur. C’est cela aussi que j’attends du cinéma.

  2. marika dit :

    Merci beaucoup!!!

  3. Lia dit :

    Moi aussi j’aime Woody Allen et ta présentation me donne plus d’envie de voir ce film.
    Merci. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s