Le joli mai à Majorque.


George Sand et Chopin avaient choisi de passer un hiver à Majorque, en 1838. Ce ne fut pas la meilleure décision à prendre car la météo de novembre à mars peut être très hostile: froid et pluie glaciale. N’oublions pas que le nord-ouest de l’île est très montagneux et exposé aux vents de la mer. Toujours est-il que leur voyage s’avéra catastrophique et la santé de Chopin se détériora. George Sand relatera son expérience dans l’île dans un récit de voyage où elle racontera son séjour, particulièrement dans la chartreuse de Valldemosa. Elle fut la première « touriste » de Majorque et elle ne fit pas de cadeau aux habitants qui lui avaient rendu la vie difficile. A noter que Majorque était à cette époque sous le joug espagnol et l’île envahie par des réfugiés fuyant la guerre civile qui faisait rage sur le continent  (1833-1846). Mauvaise pioche pour Sand et Chopin 😦

Pour nous, ce ne fut pas le cas. Les conditions météo furent douces et agréables. De plus notre visite coïncida avec une réunion familiale chaleureuse et revigorante 🙂

Publicités
Cet article a été publié dans France (Marie-France), Professeurs "aux semelles de vent", Voyages réels. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s