Se perdre à Venise.

Il est très facile de se perdre à Venise et sans coup férir voilà nos deux bretons égarés dans le labyrinthe vénitien. Nul fil d’Ariane pour nous sortir de là et le temps était à la neige et la pluie. Il faisait un froid de canard. Un pas porte très discret avec un écriteau  » Casa Goldoni » nous a servi d’abri un moment.

Goldoni, Goldoni, un nom qui me disait quelque chose mais si profondément enfoui dans ma mémoire ( disque dur diraient les jeunes aujourd’hui 🙂  ) que je ne savais pas à qui l’associer. Ce fut chose faite dès la porte franchie.

Le petit théâtre de Marionnettes dans la Casa Goldoni.

Goldoni, dramaturge vénitien y vit le jour en 1707. C’était donc lui Goldoni 🙂 Sa maison natale se trouve le long de ces nombreux petits canaux qui truffent Venise. Une belle maison de style gothique vénitien datant du XIVème siécle. La porte discrète de l’entrée de ce petit palais transformé en musée s’explique donc car cette maison est construite autour d’une cour intérieure avec accès direct au canal et  escalier qui mène au premier étage. Voir les photos au bas de l’article.

 

Maison située le long d'un petit canal.

Goldoni a vécu dans cette maison jusqu’à son adolescence et joua beaucoup avec le type de marionnettes ci-dessus. Il en profita, devenu adulte, pour révolutionner les codes de la Comedia dell’Arte en imposant aux acteurs des textes écrits là où ils improvisaient. Ses pièces connurent un immense succès à son époque et il put vivre de sa plume , au grand dam de son père qui ne trouvait pas cette vie très respectable. Ce n’était pas un tendre celui-là. Goldoni abandonna son métier d’avocat pour devenir dramaturge, ce qui lui valut la célébrité.

Ses pièces décrivent la vie quotidienne des Vénitiens, ridiculisant l’oisiveté de l’aristocratie et les manières de son époque. Ce qui devait arriver, arriva et il s’exiler en France où il mourut en 1793, seul et dans la misère.

A l’occasion du bicentenaire de sa mort Jérôme Savary et Lassalle lui ont rendu un bel hommage en 1993.

Quelques photos.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Se perdre à Venise.

  1. Vicky dit :

    J’adore écouter des histoires de voyageurs! Goldoni est bien aimé en Grece: chaque année, au moins un théâtre présente une oeuvre écrite par lui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s