Nous fêtons le jour des Femmes. Pourquoi?

La situation de la femme grecque n’est pas la plus grave, bien sûr. Mais commencons par Mary Panagiotara (chanson traduite par Lia) pour finir avec celle de la femme d’Asie ou d’ Afrique qui souffrent énormément.

Je suis Mary Panagiotara,

une mère qui travaille, une bonne ménagère.

Je ne suis rien de spécial, rien d’extraordinaire,

Je suis ce qu’on appelle un cas typique.

Dès que je me réveille le matin, très tôt le matin,

c’est-à-dire avant le lever du soleil,

je dis à moi-même : « Lève-toi, mulet, et habille-toi,

parce que beaucoup de travail t’attend ».

Alors, je me hâte de réveiller les enfants,

de leur donner à manger et à boire et de les habiller,

et, en même temps, je prépare le petit déjeuner du pacha.

Je le lui apporte au lit

et, automatiquement, je fais descendre les enfants pour le bus de l’école,

je pars tout de suite pour faire des courses

et le boucher, dans l’affairement, veut me peloter les fesses.

Je dois faire attention qu’il y ait chaque jour une chemise et un caleçon propres

et malheur à moi, si je les oublie et si le pacha ne trouve pas d’eau chaude pour sa douche…

Je dois faire les lits et le ménage, faire la cuisine pour les enfants

et partir affolée, sans prendre de petit déjeuner, pour mon travail.

Et, dès que j’arrive effarouchée au travail, je dois préparer le café du patron

et subir ses colères fréquentes et qu’il me pelote les fesses,

je dois subir le son du téléphone dans mes oreilles et ses propres cris

et, en plus, qu’il m’envoie dehors pour faire l’expédition d’un tas d’affaires.

Quand je rentre chez moi, je me précipite pour mettre la table,

se mettre à frire, préparer la salade, couper le pain et servir.

Je suis une épave, je ne peux pas me tenir sur mes jambes

à cause de la galopade et de la faim

et eux, ils injurient que mes plats n’étaient pas bons.

Puis je fais la vaisselle et j’ai envie de tuer

et monsieur veut me peloter les fesses.

Dès qu’il se couche et qu’il dit : « Silence ! Bouche cousue ! » ,

c’est l’heure où moi, je finis la vaisselle et je dois aider les enfants à faire leurs devoirs,

c’est l’heure où les diables doivent étudier

pour que nous commencions à courir après aux leçons particuliers de l’un et au cours de français de l’autre.

Et après m’avoir extenuée avec tout ça et après la rentrée à la maison,

ils vont dîner, se laver, se battre et se coucher,

et, pendant que moi je laverai et je repasserai les vêtements, c’est-à-dire tout ce qu’une femme fait,

monsieur sera avachi devant la télé.

Et si, quand je me couche, je m’indigne car je vois qu’il songe à des choses mauvaises,

C’est ton devoir conjugal! me dit-il.

Je suis Mary Panagiotara,

une mère qui travaille, une bonne ménagère.

Je ne suis rien de spécial, rien d’extraordinaire,
je suis, autrement dit, une bête authentique.

A vous les commentaires.

Publicités

A propos vasiliki54

Teacher of greek Language
Cet article a été publié dans Actualités, Grèce (Vicky). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Nous fêtons le jour des Femmes. Pourquoi?

  1. Marie-France dit :

    Femmes, je vous aime 🙂 Pour tout ce que vous êtes, pour tout votre labeur et que de chemin à parcourir pour rendre la vie plus acceptable.
    http://www.bienpublic.com/fr/accueil/article/4727003/Un-homme-sur-deux-est-une-femme.html
    J’ai le sentiment d’être dans une situation relativement  » privilégiée » dans mon bout du monde européen en Finistère où « le pacha » est monnaie peu courante ( quoique, cela demande réflexion! ) . Reste cependant le partage des tâches qui est loin d’être égalitaire et l’accès à l’emploi problématique pour les femmes les moins diplômées.
    http://www.brest.maville.com/actu/actudet.php?idCla=dep&idDoc=1718872&abo=2168889&serv=19&utm_source=ofmnewsletter&utm_medium=lettredinformation&utm_campaign=actualiteville&xtor=EPR-300-%5Blettredinformationactualite%5D-20110308-%5Bactualiteville%5D
    Et la violence faite aux femmes continue dans tous les milieux et les  » siècles d’infini servage pèsent encor lourd sur la terre » . Ce qui a changé est le fait que les femmes osent porter plainte: les chiffres grimpent, grimpent, grimpent …
    http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1180
    Et que dire des femmes musulmanes dans les pays où la charia est appliquée? Glaçant 😦
    http://www.suite101.fr/content/la-lapidation-des-femmes–acte-barbare-et-inhumain-a15187
    Je ne sais pas si la journée de la femme fait avancer les choses mais je lui reconnais le mérite de mettre le doigt là où cela fait mal.Le jour où elle n’existera plus, nous serons peut-être à parité avec les hommes. Il est permis de rêver, non?
    http://www.mediaseine.fr/A-quoi-ca-sert-une-journee-de-la-01641

  2. Philémon Mambu dit :

    Rien à redire…….juste une bonne fête à vous toutes et merci d’être simplement …VOUS 😉

  3. Lia dit :

    Tu as raison, Vicky. Pourquoi fêter la journée de la femme? Ce qu’elle demande n’est pas une fête pour elle, c’est pour l’égalité qu’elle lutte, tout en essayant de ne pas consacrer pour cela sa nature féminine, sa sensibilité et sa dignité.
    De toute façon… 🙂 Bonne journée de la femme à toutes les femmes et bon courage!
    http://www.artgallery.lu/digitalart/women_in_art.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s