Carnet de voyage sicilien: une curiosité de la nature

En chemin vers la Vallée des Temples d’Agrigente, la nature nous a réservé une belle surprise: L’échelle des Turcs ( Scala dei Turchi) qu’il a fallu débusquée le long d’un chemin côtier sur la côte sud de la Sicile, pas très loin de Porto Empedocle, le port D’Agrigente.

Une merveille de la nature: une falaise de marne blanche. Ce surnom « d’échelle des Turcs » viendrait d’une croyance populaire selon laquelle les pirates sarrasins envahirent les environs à partir de cette falaise 🙂

Nous y avons eu accès par un petit sentier un peu casse-pipe, très glissant et boueux ( il venait de pleuvoir). Le jeu en valait la chandelle cependant.

L’échelle des Turcs: cliquez, s.v.p

Publicités
Cet article a été publié dans France (Marie-France), Paysages, Professeurs "aux semelles de vent", Voyages réels. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Carnet de voyage sicilien: une curiosité de la nature

  1. Isabelle dit :

    Un site très curieux, en effet. Bien éloigné de la « côte du Grand Turc » que nous avons à Brest, et pourtant deux points communs 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s