VILLE OU VILLAGE?

VOILA LES REPONSES DE MES ELEVES:

DIX RAISONS POUR HABITER UNE VILLE

DIX RAISONS POUR HABITER UN VILLAGE

QU’EN PENSEZ- VOUS?

JE N’ARIVE PAS A ME DECIDER….

Publicités
Cet article a été publié dans Ecole, Roumanie (Gabriela). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour VILLE OU VILLAGE?

  1. Marie-France dit :

    Bravo à tes élèves pour leur présentation et leurs réflexions 🙂

    Quelle question intéressante et récurrente ! Je vais apporter une réponse de Jésuite: Mettons la ville à la campagne 🙂 Ce fut un slogan qui a eu cours dans les années 70 en France.

    Voici un petit test: Essayez-vous 🙂

    http://www.doctissimo.fr/test-psychologie-VILLE_CAMPAGNE_URBAIN.htm

    J’ai fait le test et voici le résultat 🙂 🙂 🙂 Catégorie Caméléons 🙂 🙂 🙂

    Les caméléons…

     » Bien à la ville comme à la campagne, vous appréciez les deux. Vous faites partie de ces individus qui savent profiter des avantages de n’importe quel environnement. Quand vous êtes en ville vous louez les commerces ouverts à toute heure, les expos et les concerts. A la campagne, vous portez toute votre attention sur le calme, l’air pur, l’absence de stress… Bref, vous savez tirer la substantifique moelle de tout ce qui vous entoure !  » 🙂

  2. Lia dit :

    Difficile question. Tes élèves ont bien réfléchi sur les pour et les contre.
    Moi , je préfèrerais une solution intermédiaire :), la banlieue. Une banlieue tranquille et toute verte, près de la ville, mais pas dans la ville. 🙂

  3. Isabelle dit :

    Des réflexions d’élèves pleines de bon sens… Chacun y trouve son compte! Est-ce que ces enfants sont des citadins ou des ruraux, en majorité? On a souvent tendance à idéaliser ce que l’on n’a pas…
    Les banlieues vertes de Lia sont une idée séduisante. Tellement séduisante qu’elle tente beaucoup de monde. Or, la Bretagne est une région particulièrement touchée par ce qu’on appelle l’étalement urbain:
    « L’étalement urbain contribue au recul des terres agricoles et des milieux naturels ; il participe à la perturbation du cycle de l’eau, au mitage des paysages et à la fragmentation des milieux. Il induit par ailleurs l’augmentation des déplacements et participe ainsi à un regain d’émission de gaz à effet de serre. »
    http://paysage-et-territoire.over-blog.com/article-l-etalement-urbain-continue-dans-les-annees-2000-51974585.html
    Ça donne à réfléchir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s