PEL= Portfolio européen des Langues?

hola!

je le mets en interrogation parce que ce samedi je suis allée à une Journée de Formation du Gouvernement Galicien et nous avons travaillé sur le Portfolio.

Je le connais despuis longtemps, mais je ne me suis pas décidé à l’incorporer en classe. Maintenant je commence à le penser…..mais je voudrais bien me coordinner avec mes collègues de galicien, espagnol et anglais….

Vous le travaillez?? Qu’est-ce que vous en pensez à ce sujet??

merci et j’attends vos sages opinions 🙂

http://www.coe.int/T/DG4/Portfolio/?L=F&M=/main_pages/welcomef.html

Publicités
Cet article a été publié dans Ecole, Espagne ( Mercedes ), F.L..E. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour PEL= Portfolio européen des Langues?

  1. Marie-France dit :

    Tu touches à un sujet sensible là ! Le portfolio ne fait pas recette en France car nous sommes englués dans de nouvelles réformes sans véritable formation digne de ce nom. Crise économique aidant, la formation des maîtres se fait par internet, ce qui est un non sens .Cette année les jeunes professeurs recrutés par voie de concours se retrouvent seuls face à leur classe sans formation préalable 🙂 Quant aux autres, c’est la débrouille alors que de nouvelles directives ont vu le jour dans le cadre commun européen des langues (CECRL)
    De plus, le socle commun des compétences est loin d’avoir été débroussaillé et je dois dire que nous sommes débordés et ne savons plus trop comment faire. Aucune aide à prévoir sur le court terme. Alors le portfolio n’est vraiment pas notre priorité. Nous nous battons avec le livret des compétences des élèves et avec la façon d’évaluer. Ce sont des idées généreuses et intéressantes mais leur mise en pratique tient du casse tête chinois. 24h par jour ne sont pas suffisantes 😦 et peu d’aide à attendre des formateurs qui ne sont pas légion. On doit se débrouiller tout seuls sur internet 😦 Un certain découragement voit le jour car nous avons besoin d’échanges entre professionnels et rien n’est vraiment prévu pour ce faire: pas de rencontres sauf à notre initiative sur le temps libre qui nous reste après tout le travail caché que tu connais ( préparation de séquences, correction des évaluations, rencontres parents-profs, prise en charge des comportements déviants de certains élèves…)
    http://eduscol.education.fr/cid54178/introduction.html
    En quelques mots: « débrouillez-vous »

  2. Isabella dit :

    En Italie aussi on ne parle plus de portfolio mais comme la collègue française on doit se débrouiller avec le livret des compétences des élèves et avec la façon d’évaluer.
    L’école n’intéresse pas à nos hommes politiques et ils pensent seulement à épargner.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s