La nuit magique de la Saint Basile en Grèce

En Grèce ce n’est pas Saint Nicolas qui tient le rôle du Père Noël mais Saint Basile. Il n’apporte pas les cadeaux la nuit de Noël mais la nuit du 1er janvier, jour de la Saint Basile. Lui aussi, il est habillé de rouge et il a un traineau avec des rennes. 🙂

Le Père de l’Église Saint Basile a vecu pendant le 4ème siècle après J.C.. Il avait fait des études classiques et il est devenu évêque de Césarée, ville de la région de Cappadoce, qui se trouve en Asie Mineure.

                                 Carte de l’Asie Mineure de l’époque

C’était un « humaniste » de l’époque. Il encourageait les jeunes chrétiens d’étudier la littérature classique païenne et d’en tirer profit. Son engagement pendant la famine, les institutions et les fondations philanthropiques qu’il avait créées  en ont fait l’un des précurseurs du christianisme social et un lointain précurseur de la Croix Rouge.

                                                        Saint Basile de Cappadoce

En Grèce, un plat traditionnel, la vassilopita, un pain sucré fait avec une pièce à l’intérieur, est mangé traditionnellement lors de la Saint-Basile, afin de commémorer la charité de Saint Basile (Agios Vassilis en grec)  de Césarée. La tradition raconte que Saint Basile avait fait la quête pour payer la rançon aux ennemis qui menaçaient la ville et il avait récolté beaucoup de joyaux. Cependant il n’y en a pas eu besoin, parce que Dieu a sauvé Césarée, et Saint Basile a décidé de les rentrer aux habitants.  Mais il ne se souvenait pas du propriétaire de chaque bijou, c’est pourquoi il a demandé qu’on lui prépare de petits pains et il a mis dans chaque pain un bijou. Ensuite il les a distribués aux habitants au hasard et chacun a pris quelque chose, les pauvres aussi.

                                           la vassilopita

La dernière nuit de l’année est la nuit magique pour les petits enfants grecs. Ils attendent, les yeux brillants, Agios Vassilis. Ils ne peuvent pas le voir, mais ils savent qu’il existe. Il viendra laisser les cadeaux au pied du sapin, parce que cette nuit, comme celle de Noël, est pleine de miracles…

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités, Gèce ( Lia). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La nuit magique de la Saint Basile en Grèce

  1. Marie-France dit :

    Si je comprends bien les enfants recoivent deux fois des cadeaux. Vive Agios Vassilis 🙂

    Belle chanson des choristes et article très informatif sur comment vous passez la dernière nuit de l’année en Grèce 🙂 J’en apprends beaucoup grâce à tes articles Lia 🙂
    La vassilopita est presque l’équivalent de notre gâteau des rois mais pour nous c’est le 2 janvier. J’écrirai un article sur ce gâteau et sa fève 🙂 qui espérons-le ne sera pas fabriquée en Chine 😦

    • Lia dit :

      Oui, souvent les enfants grecs reçoivent deux cadeaux, surtout quand les deux saints préfèrent ne pas intervenir l’un aux affaires de l’autre 🙂 🙂 Moi, quand j’étais enfant, je recevais un seul cadeau 😦 à la Saint Basile. Maintenant la situation est devenue complexe 🙂
      Et, pour completer, les grands enfants grecs 🙂 passent la dernière nuit de l’année en s’amusant. Il y a un reveillon, un menu traditionnel, le maître de maison coupe et distribue la vassilopita (qui a été préparée par la maîtresse de maison 🙂 ), on chante, on danse et on échange des voeux. On a surtout l’habitude de jouer aux cartes pendant toute la nuit.
      Est-ce que vous, vous jouez aux cartes à la Saint Sylvestre?

      • Marie-France dit :

        Lia,

        Nous ne jouons pas aux cartes pendant la nuit de la Saint-Sylvestre et ne l’avons jamais fait. Par contre , c’est la fête débridée 😦 surtout pour les jeunes à l’heure actuelle.
        Je me souviens d’un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître. C’était encore le temps où la France était encore rurale.
        Mon grand-père quittait la table pendant le réveillon de la Saint-Sylvestre. Devine ce qu’il allait faire?

  2. Moi dit :

    la carte représente la situation géopolitique de l’asie mineure au tout début du 1er siècle avant JC, donc elle est complètement à coté de la plaque 😉
    Du coup, si l’aspect géographique est important, je corrige : au 4e siècle après JC, la quasi-totalité de la région est sous domination romaine. juste l’empire perse à l’est, et les goths au nord du Danube.

    sinon article sympa.

    • Lia dit :

      Merci pour ce commentaire 🙂
      La seule raison pour laquelle j’ai posté cette carte c’est parce que peut être certains lecteurs ne savent pas où se trouve la Cappadoce, donc la carte pourrait les aider à en avoir une idée.
      Étant donné que l’histoire de vassilopita n’est qu’une tradition religieuse, vous comprenez que ce n’est pas facile de dissocier la vérité historique de la légende 🙂 Saint Basile est un personnage historique bien sûr, mais on ne sait pas pourquoi il a fait cette quête. Peut être pas à cause d’un ennemi mais à cause d’une augmentation d’impôts, ou tout simplement pour des raisons philanthropiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s