La représentation de la Nativité dans l’iconographie byzantine

Une icône est une œuvre peinte ou sculptée selon une tradition précise, représentant un sujet ou un thème de religion chrétienne, et plus spécifiquement orthodoxe.
L’icône possède un sens théologique profond qui la différencie de l’image pieuse. Cet aspect lui donne son caractère immuable dans les traits et dans l’organisation de la représentation. L’icône ne représente pas le monde qui nous entoure. La transfiguration en est la clé, en particulier dans le visage des personnages. L’icône a pour but de faire transparaitre le divin. L’Être divin, transcendé à travers son image cultuelle, doit se révéler au croyant.
D’autre part, le monde est représenté en perspective inversée afin que le contemplateur devienne le point convergeant de l’icône pour établir ainsi un lien intime avec elle. La perspective inversée prend le spectateur comme point de fuite.
En devenant objets de vénération pour les fidèles, les icônes ont été soumises, dès le VIIIe siècle, par l’Église orthodoxe, à de sévères contraintes artistiques (sources d’inspiration stéréotypées, rigueur du trait, jeux des couleurs). Jusqu’à nos jours, ces canons se sont perpétués, assurant la continuité étonnante de cette peinture dédiée à la gloire de Dieu.

 

Click to play this Smilebox diaporama
Create your own diaporama - Powered by Smilebox
This diaporama made with Smilebox
Publicités
Cet article a été publié dans Art, Gèce ( Lia). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La représentation de la Nativité dans l’iconographie byzantine

  1. Marie-France dit :

    Quel article,Lia!
    Peut-être pourrais-tu m’expliquer ce qu’est la représentation du monde en perspective inversée? Je ne suis pas du tout sûre de comprendre 😦
    La transfiguration: c’est aussi un concept qui m’échappe. Ce que je comprends est le fait que le Christ ou Marie soient mis en lumière pour mettre en évidence leur caractère divin à travers leur humanité et je ne comprends pas très bien:-( Désolée de n’être pas très versée ni dans les icônes ni dans la tradition chrétienne 😦 Quelle inculture, je te l’accorde.

    Par contre j’ai pu observer la dévotion des fidèles orthodoxes devant ces icônes. Beaucoup les embrassaient ou les touchaient respectueusement. J’ai à la maison une très belle icône roumaine que je trouve magnifique et j’ai pu admirer certaines icônes russes de toute beauté. La symbolique m’échappe cependant.

    Merci pour le superbe diaporama. Les icônes représentant les scènes de la Nativité sont exceptionnelles 🙂

    • Lia dit :

      C’est difficile même pour les orthodoxes de comprendre l’iconographie byzantine, parce qu’elle est spirituelle. On doit avoir des connaissances théologiques pour pouvoir l’analyser :). Alors, ne sois pas désolée 🙂 Moi non plus je ne suis une pratiquante :), mais je vais essayer t’expliquer un petit peu.
      L’icône veut rendre accessible à la vue ce que contemple l’esprit. Une icône c’est « le visible de l’invisible ». L’icone sanctifie la vue, et la transforme en sens de la vision. C’est ça la transfiguration.
      L’église orthodoxe croit que chaque iconographe, qui peint «selon la tradition», participe à une contemplation exceptionnelle, pareille à celle de l’expérience liturgique, et il entrevoit réellement le Royaume des Cieux et peint ce qu’il a entrevu. C’est pourquoi il ne peint pas de manière subjective, individuelle psychologique, mais selon la tradition et la vision. La Nativité, par exemple, ne se situe pas avec précision dans le temps et l’espace; mais l’icone révèle, au-delà du moment et du lieu, le sens de cet événement, elle ne le rattache pas à la terre mais elle le transfère au ciel, elle en fait l’objet d’une contemplation et d’une adoration intemporelles. La lumière de l’icône ne provient pas d’un foyer précis, car le Royaume des Cieux, dit l’Apocalypse, «n’a pas besoin du soleil et de la lune, c’est la gloire de Dieu qui l’illumine». Tout le fond d’une icône est consideré comme l’énergie, la lumière divine.
      La perspective «inversée»: dans la plupart des icones, les lignes ne convergent pas vers un «point de fuite », signe de l’espace « déchu », terrestre, qui sépare et emprisonne. Elles convergent vers le contemplateur, c.t.d. l’iconographe, car pour lui l’icône est un moyen de connaître Dieu et de s’unir à lui, comme la liturgie, à laquelle les icônes sont intégrées. C’est pourquoi tu as vu les fidèles les toucher et les embrasser.

      Il faut aussi dire qu’à l’empire byzantin du 8ème siècle après J.C. il y a eu une grande guerre civile, pour des raisons politiques, bien sûr :), mais la raison visible était la vénération ou non des icônes. Il a fallu un concile œcuménique pour en faire un dogme et arrêter ainsi la guerre 🙂
      Si tu as le temps, tu peux trouver plus d’informations sur les icônes ici :
      http://www.myriobiblos.gr/texts/french/contacts_clement_theologie.html
      http://www.myriobiblos.gr/texts/french/contacts_weidle_symbole.html

      • Marie-France dit :

        Merci pour toutes tes explications. Je reste hermétique aux symbolisme des icônes. Le contexte m’échappe et il me faudra quelque temps pour comprendre si j’y arrive 😦 Je n’ai aucune notion ni théologique ni dogmatique 😦 De plus, je ne suis capable que de les admirer sans comprendre pourquoi 😦 La ferveur religieuse méchappe également. Je constate et ne comprends pas 😦 étant athée ! Toute vie spirituelle m’est étrangère sauf la contemplation de la Nature 🙂 Pas très douée pour tout cela. De plus ma formation cartésienne ne m’y prédispose pas 🙂 Le fait religieux m’est inacessible et c’est tant pis ou tant mieux. Mais je reste sensible à la beauté des icônes 🙂

  2. Vicky dit :

    Chère Lia
    Ton article et ton diaporama sont d’une richesse interieure exprimée afin d’honorer le moment plus sacré de l’union de l’homme avec Dieu. La Naissance du Jesus Christ par la mortelle Vierge. Respect profond vers nos racines orthodoxes.
    Merci Lia et Joyeux Noël!

  3. marika dit :

    Merci pour le superbe diaporama, Lia!
    Les icônes représentant les scènes de la Nativité sont exceptionnelles!
    Joyeux Noel!
    Marika

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s