En direct du port de Brest.

La saison de l’araignée de mer commence au début du mois de décembre sur les côtes atlantiques, de l’Irlande… jusqu’en Guinée.

Ce crustacé qui reste peu connu, est un mets de choix qui offre protéines, minéraux et oligo-éléments. Tous les bienfaits de la mer sans les lipides 🙂

Nous les aimons cuites dans de l’eau salée – au gros sel marin – et les mangeons sans aucun accompagnement sauf du pain frais craquant et du beurre ( salé évidemment). La Bretagne est le pays du beurre salé 🙂

L’araignée est si délicieuse que ce serait pitié de pervertir son goût naturel. Cela m’arrange bien 🙂 n’ayant pas l’étoffe d’un chef cuisinier 😉 Aucune prétention à une toque, même toute petite 😉

Ceci sera le menu de ce vendredi soir. On ne peut pas faire plus simple 🙂 🙂

 

Araignées prêtes à être dégustées 🙂

Publicités
Cet article a été publié dans Cuisine, France (Marie-France). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour En direct du port de Brest.

  1. Lia dit :

    Un plat simple et délicieux à la fois, un cadeau de la mer. Merci pour la photo, Marie-France, parce que, si je ne les voyais pas, je ne pourrais pas comprendre de quoi il s’agit. En Grèce l’ araignée de mer on l’ appelle « mère du crabe ». Mais j’ai l’impression que vos araignées de mer sont beaucoup plus grandes que nos mères du crabe.

    • Marie-France dit :

      Pour toi, Lia d’autres photos d’araignées de mer:
      http://www.monde-animal.fr/photo-animal/photo-araignee-de-mer/photo-araignee-de-mer_1.jpg.html

      Pourrais-tu me trouver des photos « de mères de crabe »? Je ne connais pas cette espèce. Merci beaucoup.

      • Lia dit :

        Merci pour les photos. Je pense que les araignées de mer sont les « mères de crabe », qu’on peut trouver aussi sur les côtes méditerranéennes, mais leur couleur est différente. Il s’agit de très grands crabes, c’est pourquoi nous les appelons « mères de crabe ». 🙂 La prononciation grecque est « kavouromanes ».
        Je n’ai pas pu trouver des photos, 😦 mais j’ai trouvé une vidéo d’un chef grec très connu ici, qui s’appelle Mamalakis, et qui prépare un plat avec une « mère de crabe » mediterranéenne. La vidéo est en grec, malheureusement, mais tu vas voir de quoi il s’agit.

        http://www.megatv.com/boukia/default.asp?catid=18070&subid=20495&pubid=9824752

        • Marie-France dit :

          Je viens de regarder les « monstres- crabes » sur la vidéo. Nos araignées sont beaucoup plus petites et ont 10 pattes, cinq de chaque côté.
          Nous les cuisons de la même façon que vous, dans de l’eau salée bouillante. Pauvres bêtes 😦 Je me demande à chaque fois si elles crient et pleurent quand nous les ébouillantons 😦 Ce qui ne m’empêche pas de les plonger dans l’eau chaude 🙂

  2. Vicky dit :

    Votre repas si simple, comme tu dis, à nos yeux est si exotique! Et tellement delicieux je peux imaginer. Alors,Bon appétit à nos amis Brestois!

  3. Lia dit :

    Eh oui, moi aussi j’y pense. 😦 Je crois que Monsieur Mamalakis a deviné qu’il y a des gens qui y pensent, alors, pendant qu’il cuisine la mère de crabe, il nous dit que les arthropodes crustacés n’ont pas de cerveau, donc ils n’ont ni mal, ni peur. Ça ne me console pas beaucoup, 😦 mais, d’autre part, ce plat est un vrai délice! Je dois ajouter aussi qu’il est très cher en Grèce.

    • Marie-France dit :

      Lia,
      Je viens de révisionner la vidéo de la cuisson de « la mère de crabe ». J’aime beaucoup la démarche de M. Mamalakis d’aller rencontrer les gens sur le lieu de travail et de leur demander leurs recettes simples à partir de ce qu’ils ont pêché ou cultivé. Ce n’est pas si sorcier la cuisine quand elle est simplement expliquée. Je sais de quoi je parle: je n’ai aucun don culinaire c’est pourquoi j’appécie par dessus tout les mets simplement préparés. La vraie cuisine pour moi est celle des produits de qualité sans trop de mélanges. J’ai beaucup aimé le réchaud à gaz et la marmite ordinaire utilisés par préparer un mets des dieux.
      Dommage que vos mères de crabes soient si cher 😦

  4. mercenoya dit :

    je viens de voir vos photos et vidéos, pour nous, ce sont des « centollas » mais on a aussi les « buey » ( boeuf, pour la mer et pour la terre, aussi….). On dit que nos fruits de mer sont des meilleurs du monde, et moi, je peux dire que;oui, ils le sont!!!

    Maire.France: en Galice on les cuits aussi avec deux feuilles de laurier sec ( tous les fruits de mer, en fait), dans de l’eau de mer pour les cuir ou de l’eau robinet avec beaucoup de sel
    j’ai été chez mes parents et j’ai ma maman qui fait des anotations culinaires par derrière 🙂
    il faut dire qu’ici, on mange des fruits de mer dans les « grands occasions » et bien sûr maintenant à Noël!! ( moi, j’adore!)
    centolla : http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRAL-5G3G01FhLpQaL8R1xUQAXBMt5HCb_LXzzfOmQ8ZbGm9kqvWg , http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS2vos5jk1XrjQiV4_GUKKpfdlo8JATlavlQikrAcuXmWcNjQGrxg

    buey de mar: http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQlRIiOoDpFsPmD4kTx5eewGVH22ASBqKeiRVQ8ePvrXi-pxfFxuQ

    • Marie-France dit :

      Ah, les mamans 🙂 qui font des remarques en permanence quand on cuisine 🙂

      Ce sont bien des araignées de mer que tu nous présentes, sauf la dernière photo que nous considérons comme des » tourteaux » dont la chair est moins fine que celle des araignées.

      Nous mangeons souvent des fruits de mer et en haut de ma rue un vendeur de crustacés est posté tous les samedis matins. Nous faisons la queue devant son camion quand il propose des araignées. Des vendeurs se trouvent aussi postés au centre ville et nombreux sont les clients quand les prix sont abordables 🙂
      Dieu, que c’est bon 🙂

    • Marie-France dit :

      Alors comme ça vos crustacés sont les meilleurs au monde 🙂 Les nôtres aussi 🙂 🙂 Nous sommes gâtées: nous avons les meilleurs crustacés au monde 🙂 🙂 🙂
      J’ai aussi entendu cela de l’autre côté de l’Atlantique 🙂 🙂 🙂

      Quant à mettre des feuilles de laurier dans l’eau bouillante, nous ne le faisons pas. Nous mettons ces feuilles dans les ragoûts 🙂

      Noël est une époque où les fruits de mer deviennent trop cher, donc nous nous abstenons de les acheter. Les réserves ont été faites avant, surtout pour les langoustines que j’ai vues à 32 euros le kilo hier au marché 😦 et des petites 😦 Donc un mois avant, nous les congélons vivantes quand elles sont à un prix abordable – de 8 à 10 euros le kilo- 😦 😦 Pauvres bêtes!
      Nos menus de fête se préparent longtemps à l’avance pour réduire leur coût 🙂 et de plus en plus nous faisons très simple ! Cela me va totalement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s