POURQUOI TRAVAILLER?

Parfois c’est dur de travailler. Et si on décidait tous d’arrêter?

voilà:

-on serait moins fatigués et moins stressés

-on aurait le temps de faire ce qu’on voudrait, de passer notre existence avec la famille

-on pourrait se promener chaque journée

-on bavarderait

MAIS…

-personne ne fabriquerait de vêtements pour s’habiller, personne ne cultiverait les champs pour manger,personne ne construirait les maisons pour s’abriter

ALORS;

on serait obligés de tricoter,de cultiver,de calculer,d’organiser le temps pour assurer le bonheur de la vie

MAIS:

-il faut inventer des choses

-il faut garder un peu de temps pour s’amuser

MEME SI PARFOIS CE SERAIT DUR DE TRAVAILLER!

IL FAUT VIVRE POUR AIMER LES AUTRES ET POUR ASSURER LEUR EXISTENCE A L’AIDE DU TRAVAIL!

AUJOURD’HUI IL Y A PARTOUT DANS LE MONDE BEAUCOUP DE CHOMEURS

DOMMAGE!

Publicités
Cet article a été publié dans Roumanie (Gabriela). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour POURQUOI TRAVAILLER?

  1. Vicky dit :

    Chère Gabriela
    Je suis d’accord avec beaucoup de choses que tu dis. CEPENDANT, je ne pourrais imaginer jamais ma vie sans travail. Alors, même si je pouvais avoir tout preparé par d’autres il me manquerait la vivacité que mon travail me donne. Dans deux années j’arrive à la retraite après 35 ans de service. Ca ne me plaît pas du tout. Je suis une fanatique d’ergothérapie.
    Chômage? Selon moi, une maladie qui progresse à grand pas: pas d’argent pour survivre, pas de satisfaction d’être utile, créatif et heureux! C’est trop grave!

  2. Marie-France dit :

    Un gros coup de blues, Gabriela. Je comprends qu’on puisse poser la question que tu nous soumets. Pourquoi travailler en effet quand le travail n’est plus récompensé comme il se doit, quand nous perdons notre vie à la gagner.
    Souviens-toi de l’étymologie du mot travail: torture 😦

    Un phénomène est apparu ces derniers temps en France. Un certain nombre de gens, fatigués de la course au toujours plus en s’éreintant, ont décidé de changer de vie et plutôt que de la perdre, la vivre. A chacun son option mais ils ont tous en commun la volonté de retrouver une qualité de vie que nombre d’entre nous ont perdu dans la course sans fin aux biens matériels. On les appelle parfois les décroissants car la société aime les classifications: tout le monde dans une boîte! Je crois que leur philosophie est plus profonde que cela.
    http://fairedeseconomies.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/02/13/emission-tv-sur-les-decroissants.html

  3. Vicky dit :

    Ton article est tres interessant Marie. Il faut, pourtant, avouer que cette tendance existe en Grece aussi et ca fait assez de temps. Je suis ni pour ni contre. C;etait hier, quand j’ai vu une emission sur la tele. Les gens vivent une vie tres dure et avec beaucoup des problemes pratiques. Par exemple les accidents loin du docteurs, les serpents les orages ou les incendies qui peuvent detruire leurs maisons. Et apres leurs enfants, une aventure pour les emmener a l’ecole.
    Pour moi ce qui compte et laisser la consomation effreinee et vivre une vie peut exigeante au niveau materiel. Et bien sure, penser a la Nature et les generations a venir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s