Promouvoir le francais.

Je vous présente le blog que j’ai créé pour mes élèves de deux écoles où j’enseigne.

On y peut trouver des choses qui vous intéressent, vous aussi. A vrai dire je n’ai plus de temps pour écrire regulièrement mais…..En plus je manque un peu de motivation, l’école du Sacré Coeur (privée) ferme l’année prochaine (problèmes financiers…), c’est ma dernière année.

Je travaille dans cette école depuis 1989! Et elle a été fondée en 1921. Dans le monde il y a encore des écoles du Sacré Coeur dont la première fondatrice était sainte Madelaine-Sophie Barrat.

C’est très triste pour moi. Il ne me restera que le collège à Lubon. Mais qui sait ce que la vie nous apportera encore? Qui vivra, verra! Je vais continuer…. 🙂

http://lefrancaisausacrecoeur.blog4ever.com/blog/index-183321.htm

 

Magdalena

Publicités
Cet article, publié dans Ecole, F.L..E, Pologne (Magdalena), Présentation de l'école, Ressources numériques, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Promouvoir le francais.

  1. Marie-France dit :

    Une école qui ferme, c’est très triste. Où vont aller les élèves?
    Je ne sais pas où est Lubon sur la carte de la Pologne 😦 Peux-tu nous éclairer?
    Quant à votre blog, il est tout simplement formidable. Quel travail de qualité! Je comprends que tu sois démotivée après un tel investissement et je suppose les élèves éprouvent les mêmes sentiments.
    Courage cependant, nous sommes là et si tu le veux bien nous partagerons encore des moments de bonheur, de joie et de partage.
    Merci pour cet article. J’ai du mal à accepter quand une école ferme 😦 J’en ai vu trop se fermer dans les villages bretons car les enfants sont la vie! L’école aurait du rester un repère fondamental. Ce n’a pas été le cas pour des raisons de transformation de notre société. Les fermes ont disparu les unes après les autres dans les années 1970 et les jeunes de ma génération ont dû aller chercher du travail en ville pour gagner leur vie provoquant ainsi une désertification massive des campagnes. Et maintenant? … On se demande comment entretenir les friches, le paysage… 😦
    Courage Magdalena.

    • magdamag dit :

      http://www.slide.com/r/rVarkH7z4z8t6JRbNB135Jp_bSPSJp_0?previous_view=lt_embedded_url

      Voila Luboń sur la carte. J’habite tout pres de Poznań, c’est un avantage.Si vous voulez venir me voir un jour, n’hésitez pas.

      Merci pour le commentaire, je sais qu’on peut compter sur vous! Il ne faut pas se plaindre (pas trop) mais on ne peut pas passer comme ca, sans rien dire, quand on voit que les choses vont mal.
      Les élèves trouveront une autre école, les profs aussi. Je regrette la tradition, l’ambiance du lieu, l’enthousiasme. Je sais que je serai pour toujours « A la recherche du temps perdu ». Les gens que j’ai rencontrés et avec lesquels j’ai partagé de bons moments me manqueront. On était une bonne équipe.Mais il faut avancer et ne pas regarder en arrière. C’est assez difficile, il me semble.
      Il pleut sur Lubon, le soir de novembre, la nostalgie, brr…
      Fini!

      Merci encore

      • Marie-France dit :

        Merci pour la carte 🙂
        Je suis vraiment désolée que tu aies à vivre cela. Quitter un lieu où il y a eu de la vie, de l’entente, de l’enthousiasme et du compagnonnage est très difficile.
        J’ai bien peur que la vie ne soit qu’une série de pages qui se tournent mais nous avons la faculté de rebondir, n’est-ce pas?
        Merci pour ton invitation sympathique. C’est la 2ème fois, je crois 🙂 C’est une idée à retenir pour la suite. Nous avons déjà fait cela dans un précédent projet. En fait, ce fut l’été dernier en Bretagne 🙂

  2. Lia dit :

    Félicitations pour ton blog, Magdalena. Il est riche et très intéressant.
    C’est dommage que ton école ferme et, en plus, une école qui est si active et elle a tant de traditions. Mais tu dois continuer, bien sûr. Sois optimiste.

  3. Vicky dit :

    Chère Magdalena
    Ton bel article m’a touché profondément mais pas seulement pour les raisons que Marie-France et Lia ont dit. Je peux partager tes sentimens de la « fin » d’un étape de ta vie. Mais mon point de vue est celui d’une prof qui sera à la retraite tres bientôt, dans deux ou trois années. Jusqu’a maintenant tout ce que je vois, que j’écoute, que j’apprends que je sens, je veux le partager avec mes élèves. Apres l’école quel sera pour moi mon point de reference? Bref, je suis tres triste de cela. Alors, je voudrais te faire penser que la suite pour toi pourrait être fascinant autant que ton passé scolaire. La nostalgie est douce mais il ne faut pas la laisser te détruire l’avenir. On ne sait jamais et, en plus, un des nos dictons dit que chaque embarras peut te conduire vers une meilleure route. Une nouvelle journée va venir!

  4. magdamag dit :

    Merci Vicky. Je sais bien de quoi tu parles.Et c’est très bien de pouvoir partager les choses avec les autres. Aussi sur notre blog. Nous, on est loin les uns des autres mais si proches!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s